VOYAGES

Voyage écologique au Mexique : les destinations à considérer5 min read

Voyage écologique au Mexique : les destinations à considérer

Le Mexique est un pays mythique d’Amérique latine. Voyager responsable sur place, c’est s’immerger au cœur d’une nature grandiose et rencontrer un peuple chaleureux. Dans ce cas, les amateurs d’aventure et de nature partiront à la découverte de la culture maya à travers les plus belles régions du pays telles que Campeche et Chiapas. Hors des sentiers touristiques, ces destinations permettent de se rapprocher plus des communautés indiennes. Au cours de cette aventure, les destinations suivantes seront à retenir afin de planifier au mieux son séjour au Mexique. 

Le Cañon del Sumidero dans le Chiapas

Le Cañon del Sumidero reste sans aucun doute l’un des sites les plus visités de la région. Il s’agit d’un véritable sanctuaire de la nature. En tant que parc national, il promet des découvertes fascinantes. Ce sera dans la ville de Tuxla Gutierrez dans l’État même du Chiapas où commence l’aventure. La notoriété du site a surtout été forgée par la présence de plus de 20 000 hectares de roche. Le parc abrite aussi la rivière Grijalva qui serpente à travers le paysage de falaises et de roches dont certaines s’élèvent à plus de 1 000 mètres de hauteur.

Une grande variété d’espèces endémiques de la région s’épanouissent dans cet immense espace. Pour la petite histoire, le canyon s’est formé il y a environ 35 millions d’années. Jusqu’à aujourd’hui, le paysage y séduit bon nombre de visiteurs chaque année. Si vous décidez de visiter le territoire mexicain afin d’explorer le site, l’idéal serait d’admirer le parc depuis plusieurs miradors ou bien durant une balade en bateau à travers la rivière. Il est également possible de planifier un séjour à un endroit à proximité de ce canyon avec l’aide d’une agence de voyages spécialisée comme Marco Vasco Mexique.

Visiter San Cristobal de las Casas et rencontrer les communautés indigènes

Toujours dans le Chiapas, rendez-vous sur les hauts plateaux à plus de 2 000 mètres d’altitude pour découvrir San Cristobal. C’est une ville intéressante à découvrir en raison de la culture, de l’artisanat et des traditions qui y sont encore bien authentiques. Et il faut dire qu’en plus de cela, la ville respire une atmosphère agréable marquée par une sérénité particulière. Il ne faut pas non plus oublier qu’il s’agit d’une ville coloniale qui se distingue par son architecture. Cet aspect se voit à travers sa cathédrale et les façades colorées des maisons.

Un petit tour dans ses marchés est aussi immanquable. Comme celui de mercado Castillo Tielmans, l’ambiance est au rendez-vous. C’est l’endroit idéal pour faire les courses, car il propose des poissons frais, des fruits et légume ainsi que de la viande. Pour ramener des souvenirs de ce voyage, il est conseillé de se rendre dans le marché des Artesanios de Santo Domingo qui proposent des tissus et divers objets authentiques. Cette ville vous réservera des découvertes inouïes.

Article connexe : Les avantages à voyager en bus !

Campeche : une ville côtière à ne pas manquer

Il faudra se rendre dans l’État de Campeche pour découvrir la ville éponyme. Riche d’histoire, elle abrite un centre historique et fortifié d’un charme exceptionnel. Dans cette partie de la ville, l’on admire des ruelles colorées avec des maisons multicolores typiques des villes coloniales mexicaines. Plusieurs édifices historiques y sont aussi au rendez-vous, à savoir l’église Guadalupe, la place principale le Zocalo et l’église San Isidro Labrador.

Une petite promenade à travers les ruelles s’impose pour égayer la visite. Pour se détendre un moment au cœur de cette atmosphère reposante, il est possible de fréquenter quelques-uns des bars et des terrasses de café du quartier. Autrement, il faudra se rapprocher des murailles de la vieille ville afin de visiter quelques-uns des forts de la ville : Fort de San José, fort de San Miguel… Ces forts ont surtout été érigés afin d’assurer la protection de la ville contre les attaques des pirates sachant que le port de la ville a été un carrefour pour des échanges commerciaux entre l’Amérique et l’Espagne. En plus de ces merveilles, plusieurs sites peuvent également être inclus dans son itinéraire, entre autres : le musée d’architecture maya, le Malecon, la Calle 59…

Celestun dans le Yucatán

Si vous avez l’occasion de partir à la découverte du Yucatán, faites un tour dans le sympathique Celestun. C’est un charmant petit village de pêcheurs où il fait bon vivre. Il est localisé près de Mérida. Il est surtout connu pour ses flamants roses, sa réserve de biosphère et ses magnifiques plages. Pour apprécier le séjour à Celestun, il faudra explorer la réserve de la biosphère afin d’observer la colonie de flamants roses. Mais dans cette partie du Yucatán, un riche écosystème est à portée de mains. Ce qui explique la présence d’une importante variété d’espèces de faune sur place, incluant 300 espèces d’oiseaux, dont les albatros, les pélicans, les frégates…

Du côté des mangroves de Dzinitun, les visiteurs pourront observer des ocelots, des singes, des crocodiles… Un petit moment de détente dans l’Ojo de Agua Baldiosera s’impose également. C’est une sorte de petit cénote où il est possible de se baigner. Comme il s’agit d’un voyage responsable, l’idéal serait d’explorer ces merveilles en kayak ou en canoë.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *